Contact
Avez-vous une question ?

Notre service client est à votre écoute.

Du lundi au vendredi
de 10h. à 13h. et de 15h. à 18h.

LIVRE PHOTO PIXUM

Découvrez une multitude de conseils pour la création et personnalisation de votre Livre photo Pixum.

Raconter une histoire avec votre livre photo

Mariages, anniversaires, voyages - autant d'événements que l'on aime à immortaliser dans des livres photo. Quelques astuces simples vous permettront de partager avec vos lecteurs ces moments forts et leurs instants les plus beaux, drôles ou émouvants.

De A à Z

Un livre photo - comme tout autre ouvrage - est généralement lu de façon linéaire, de sa première à sa dernière page. Idéal pour raconter une histoire ! Et raconter sous forme d'histoire permet en outre de faire revivre un voyage, un mariage ou tout autre événement de façon particulièrement intense. Le mieux est de commencer le livre avec une ou plusieurs photos illustrant les préparatifs. Pour un voyage, cela peut être une photo qui montre le départ : la voiture pleine à craquer, l'attente à l'aéroport...

Pour la fête d'anniversaire de votre petit dernier, il peut s'agir d'une photographie le montrant le matin encore endormi. Ou la table avec les bougies et les cadeaux encore emballés. Lorsqu'ils « couvrent » un mariage, les professionnels ont l'habitude de photographier la mariée pendant qu'elle se prépare afin d'« ouvrir » le livre de mariage. Quel que soit l'évènement que vous photographiez, pensez donc toujours à sortir votre appareil avant même que ne commencent « les choses sérieuses ».

Livre photo Pixum

Réunissez vos plus beaux souvenirs dans un livre photo de qualité.

Organisation thématique

Présenter les clichés de manière strictement chronologique ou les regrouper par thèmes - cela dépend, entre autre, du sujet de votre livre. Les mariages sont par exemple soumis à une chronologie précise qu'il convient de respecter dans le livre. Le baiser vient après l'échange des alliances et la fête après la cérémonie. Lorsqu'il s'agit de présenter vos dernières vacances ou de documenter un voyage de groupe, vous jouissez par contre d'une plus grande liberté.

Si vous avez alterné plage, randonnée et visites, il est plus facile de donner une idée de vos vacances en compilant respectivement les photos de plage, de rando et de paysages urbains. Cela permet de créer des groupes harmonieux à partir de photos d'atmosphères différentes et de rendre ainsi une impression fidèle du voyage. Les moments forts de votre séjour - la visite d'un château, un tour en hélicoptère ou la première séance de ski nautique - peuvent bien évidemment se voir réserver une ou deux doubles-pages dans le livre.

Fermeture

La dernière page du livre photo peut « accompagner » le lecteur « hors » du livre. L'événement se terminant ici, on peut utiliser des clichés qui illustrent cette fin : pourquoi pas une photo du panneau de sortie d'agglomération de la ville où vous avez passé vos vacances ? Ou bien de votre groupe d'amis au moment des adieux ? La voiture des mariés vue de derrière ? Il existe une multitude de façons de clore un livre photo de manière à donner envie au lecteur de le feuilleter aussitôt de nouveau.

Si loin - si proche

Tout comme dans la vie où nous aimons à voir les choses dans leur ensemble sans pour autant négliger les détails, la meilleure façon de raconter un évènement dans un livre photo est de mêler vues d'ensemble et photos de détails. Sur place, veillez donc à immortaliser aussi bien « l'ambiance générale » que les « petites choses ». L'idéal est ensuite de combiner photos de détails et d'ensemble sur une double-page. Cela permet au lecteur de capter l'intégralité de l'évènement en un seul coup d'½il.

Du rythme

Pour éviter que l'histoire racontée ne fatigue le lecteur, il faut veiller à ce que la composition des doubles-pages soit variée. Cela signifie que les grandes photos en pleine page doivent alterner avec des pages comprenant plusieurs images. Il est naturellement également possible de n'utiliser qu'une seule et même photo sur une double-page (insérez-la comme arrière-plan sur les deux pages) ou bien une double-page avec une ou deux photos du côté gauche et quatre, six ou même plus de petites images du côté droit. L'important est de varier afin de captiver l'attention du lecteur : car il est tout aussi passionnant d'admirer une photo imprimée en grand format que d'explorer un ensemble composé de plusieurs images de petite taille.

Trio dynamique

Vous pouvez créer une dynamique quasi cinématographique en positionnant trois photos d'un même motif les unes à côtés des autres. Ce peuvent être par exemple trois portraits pris à quelques secondes d'intervalle, ou bien trois photos d'une activité sportive ou trois photos d'un paysage prises à l'aube, à midi et au couché du soleil.

Des légendes pour en dire plus

Les légendes doivent en dire plus que ce qu'on peut voir sur vos photos. Elles ne doivent pas décrire mais compléter. Faites en sorte de toujours raconter quelque chose que le lecteur ne peut pas voir sur la photo et de faciliter ainsi la compréhension de l'image. En tant q'auteur de la photo, vous savez évidemment dans quelles circonstances elle a été prise mais gardez toujours en tête que ce n'est pas le cas de vos lecteurs.

À l'instar des photos, les légendes se succèdent les unes aux autres. C'est pourquoi il n'est pas toujours nécessaire d'évoquer de nouveau des noms de personnes et lieux déjà mentionnés. Il est conseillé, après avoir finalisé votre livre photo, de relire toutes les légendes dans l'ordre de leur apparition afin de détecter et d'éviter ainsi ce genre de répétitions inutiles.